AWS/ASME SFA - 5.29

E81T1-Ni1C

EN ISO 17632 - A

T46 4 1Ni P C 1

TS EN ISO 17632 - A

T46 4 1Ni P C 1

Fil fourré de type rutile destiné au soudage d’aciers de construction à grain fin. Très utilisé pour le soudage à passe unique ou multipasse, en particulier dans les constructions en acier, les ponts, les plateformes off-shore, la construction navale et la pose de tuyaux. Grâce à son bain de fusion facilement contrôlable et à son laitier à congélation rapide, il est particulièrement adapté à toutes les positions de soudage. Son rendement offre une capacité élevée de comblement de la zone de liaison et des soufflures. Grâce à sa teneur en nickel, le métal d’apport soudé présente un rendement et une résistance à la traction élevés. Il est donc adapté l’utilisation d’aciers de construction à grain fin, à des températures d’utilisation allant jusqu’à -40°C. La teneur en hydrogène diffusible est de 5 ml pour 100 g de métal d’apport soudé déposé. Il est donc très résistant à la fissuration à froid. Offre un arc stable et une faible perte due aux éclaboussures. Retrait facile du laitier, généralement anti-adhérant.

AWS/ASME SFA - 5.36

E81T-1 M21A6 Ni1

AWS/ASME SFA - 5.29

E81T1-Ni1M

EN ISO 17632 - A

T46 4 1Ni P M 1 H5

TS EN ISO 17632 - A

T46 4 1Ni P M 1 H5

Fil fourré de type rutile destiné au soudage des aciers de construction à grain fin. Soumis à l’utilisation d’un gaz de protection à base de mélange M21. Très utilisé pour le soudage à passe unique ou multipasse, en particulier dans les constructions en acier, les ponts, les plateformes off-shore, la construction navale et la pose de tuyaux. Grâce à son bain de fusion facilement contrôlable et à son laitier à congélation rapide, il est adapté à toutes les positions de soudage. Son rendement offre une capacité élevée de comblement de la zone de liaison et des soufflures. Grâce à son alliage de nickel, le rendement du métal d’apport soudé et sa résistance à la traction sont élevés. Il peut être utilisé sur des aciers à grain fin à des températures d’utilisation comprises entre 450°C et -40°C. La teneur en hydrogène diffusible est de 5 ml pour 100 g de métal d’apport soudé déposé. Il est donc très résistant à la fissuration à froid. Offre un arc stable et une faible perte due aux éclaboussures. Retrait facile du laitier, généralement anti-adhérant.

AWS/ASME SFA - 5.29

E81T1-W2C

EN ISO 17632 - B

T553T1-1C A-NCC1

TS EN ISO 17632 - B

T553T1-1C A-NCC1

Fil fourré de type rutile destiné au soudage d’aciers résistant aux intempéries (comme les aciers Corten), d’aciers de construction à haute résistance et à grain fin. Convient au soudage des constructions en acier, à passe unique ou multipasse, et s’adapte à toutes les positions de soudage. Grâce à son bain de fusion facilement contrôlable et à son laitier à congélation rapide, il est particulièrement adapté à toutes les positions de soudage. Offre un arc stable et une faible perte due aux éclaboussures.

AWS/ASME SFA - 5.29

E81T-1 Ni2 C J

EN ISO 17632 - A

T50 6 2Ni P C 2 H5

TS EN ISO 17632 - A

T50 6 2Ni P C 2 H5

Fil fourré de type rutile destiné au soudage des aciers de construction à grain fin en utilisant un gaz de protection à base de CO2. Très utilisé pour le soudage à passe unique ou multipasse, en particulier dans les constructions en acier, les plateformes off-shore, la construction navale et la pose de tuyaux. Offre un métal d’apport soudé avec une ténacité élevée (jusqu’à -60°C). La teneur en hydrogène diffusible est de 5 ml pour 100 g de métal d’apport soudé déposé. Il est donc très résistant à la fissuration à froid. Offre un arc stable et une faible perte due aux éclaboussures. Le laitier se retire facilement et est anti-adhérant.

AWS/ASME SFA - 5.29

E81T-1 Ni2 M J

EN ISO 17632 - A

T50 6 2Ni P M 2 H5

TS EN ISO 17632 - A

T50 6 2Ni P M 2 H5

Fil fourré de type rutile destiné au soudage des aciers de construction à grain fin. Soumis à l’utilisation d’un gaz de protection à base de mélange M21. Très utilisé pour le soudage à passe unique ou multipasse, en particulier dans les constructions en acier, les ponts, les plateformes off-shore, la construction navale et la pose de tuyaux, qui nécessitent une résistance et une ténacité élevées à basse température. Offre un métal d’apport soudé avec une ténacité élevée (jusqu’à -60°C). La teneur en hydrogène diffusible est de 5 ml pour 100 g de métal d’apport soudé déposé. Il est donc très résistant à la fissuration à froid. Offre un arc stable, sans provoquer d’éclaboussures. Le laitier se retire facilement et est anti-adhérant.

AWS/ASME SFA - 5.29

E81T1-A1C

EN ISO 17634 - A

T MoL P C 1 H5

TS EN ISO 17634 - A

T MoL P C 1 H5

Fil fourré destiné au soudage de chaudières, de tuyaux en acier, de générateurs de vapeur et autres équipements soumis à des températures d’utilisation allant jusqu’à 500°C. Adaptée à toutes les positions de soudage. Préférablement utilisée lorsque des propriétés mécaniques élevées et une qualité rayons X sont requises.